Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
  •  
  •  
Lilifolies, spécialiste de l'airsoft et du pistolet à billes
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

COLLIER DOGTAG PLAQUE MILITAIRE POCCNR - TETE DE MORT AVEC BERET ROUGE


Envoyer à un ami
Ajouter aux favoris
4,99 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Remise sur quantité
A partir de35102030
Remise2,00%3,00%5,00%6,00%8,00%

COLLIER DOGTAG PLAQUE MILITAIRE POCCNR - TETE DE MORT AVEC BERET ROUGE
  • COLLIER DOGTAG PLAQUE MILITAIRE POCCNR - TETE DE MORT AVEC BERET ROUGE
  • COLLIER DOGTAG PLAQUE MILITAIRE POCCNR - TETE DE MORT AVEC BERET ROUGE
Affichez vos couleurs sous forme de plaque militaire.

VOTRE BOUTIQUE LILIFOLIES VOUS PROPOSE :

COLLIER DOGTAG PLAQUE MILITAIRE METAL POCCNR - TETE DE MORT AVEC BERET ROUGE

Réf : 461248
Matière :  100 % Métal
Couleur : Argent et Rouge
Hauteur : 50 mm / 5 cm
Largeur : 30 mm / 3 cm
Longueur chaîne : 610 mm / 61 cm
Poids : 18 g

Particularités : Collier style plaque d'identité en métal argenté légèrement arrondi à ses deux extrémités pour un style vraiment militaire.
D'un coté est gravé un crane coiffé d'un béret rouge avec le nom POCCNR au dessus qui fait référence à l'empire russe.
De l'autre coté, un emplacement est réservé pour graver un nom, un numéro ou tout ce que vous désirez.
Vendu avec sa chaîne 'petites boules' pour permettre de la porter facilement autour du cou.


L'avis Lilifolies : Donnez un côté authentique et original à vos tenues d'airsoft avec cette plaque militaire gravé d'une tête de mort coiffé d'un béret rouge.

Nous aimons sa qualité de fabrication.

ENVOI RAPIDE ET SÉCURISÉ LILIFOLIES

Historique des plaques militaires : La plaque d'identité militaire est un élément de l'uniforme qui fournit l'identité de celui qui le porte, dans le cas où les circonstances de sa mort (défiguration, disparition des camarades, etc.) compromettraient la certitude de son identification.

Ce n’est que durant la deuxième moitié du XIXe siècle que des gens ont tenté de trouver un moyen d’identifier systématiquement les morts sur les champs de bataille. Les premières initiatives ne sont pas venues des militaires mais des civils. Du côté allemand, il semblerait que l’idée de doter les soldats d’un moyen d’identification viendrait d’un artisan de Berlin qui aurait proposé au Ministère de la Guerre d’équiper ses hommes d’une plaque d’identité, reprenant plus ou moins l’exemple de la « plaque des chiens ». Les plaques d’identités furent par la suite appelées « dog tags » dans le jargon militaire (Etats-Unis,Angleterre, Australie…).

Divers formats existent autour du monde mais dans l'armée américaine, les dog tags renseignent le nom de famille, le prénom, le numéro de sécurité sociale / d'identification militaire, le groupe sanguin et la religion.

Ces informations sont marquées sur un petit morceau de métal qui est porté sur une chaîne en métal autour du cou. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la date de la dernière vaccination antitétanique du soldat a été ajoutée.

Le port des dog tags est exigé à tout moment par les soldats sur le terrain. Elles contiennent deux plaques d'information et sont conçues pour se diviser facilement. Une est portée sur une chaîne autour du cou, la seconde sur une chaine beaucoup plus petite attachée à la première chaîne. Ceci permet à l'une des plaques d'être rassemblée pour identification tandis que l'autre demeure avec le corps quand la bataille ne permet pas à la personne d'être immédiatement récupérée.

Partager