Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
  •  
  •  
Lilifolies, spécialiste de l'airsoft et du pistolet à billes
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

INSIGNE PIN'S BREVET PARA CHUTEUR OR BLEU ET ARGENT ATTACHE CLOU LAITON


Envoyer à un ami
Ajouter aux favoris
4,49 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Remise sur quantité
A partir de35102030
Remise2,00%3,00%5,00%6,00%8,00%

INSIGNE PIN'S BREVET PARA CHUTEUR OR BLEU ET ARGENT ATTACHE CLOU LAITON
Véritable insigne du Brevet Parachuteur

VOTRE BOUTIQUE LILIFOLIES VOUS PROPOSE : 

INSIGNE PIN'S BREVET PARA CHUTEUR OR BLEU ET ARGENT ATTACHE CLOU LAITON

Réf : 252
Matière : métal zamac
Maintien : clou laiton
Poids : 22 g
Longueur : 7.5 cm x 4.5 cm
Particularités : Insigne en finition or, bleu et argent. Gravure traditionnelle en 2D et 3D. Insigne formant le brevet para chuteur avec un parachute ailé or et blanc ainsi que 5 étoiles en dessous de couleur bleu. Insigne en métal avec deux attaches clous laiton ce qui permet un meilleur maintien. Au dos se trouve une petite plaque d'identification de 1.5 cm x 0.5 cm ce qui vous permettra de faire graver votre matricule. 

L'avis de Lilifolies : Insigne en métal avec deux maintien, idéal pour personnaliser ses habits. 

ENVOI RAPIDE ET SECURISE 
  
Histoire des paras chuteur
 : L’histoire des paras à commencé lorsque l'armée française a constitué durant l’entre-deux-guerres des unités spécialisées de parachutistes. Issues au départ de l'armée de l'air, elles seront rapidement intégrées à l'armée de terre puis réparties dans l'ensemble des composantes de l'armée. Les paras est l'abréviation populaire des parachutistes militaires. Selon certaines sources, c'est à la fin de Première Guerre Mondiale que les Alliés eurent l'idée de mettre en place une unité militaire au moyen de parachutes,des officiers de l'Américan Expedition ary Force envisageant une offensive aéroporté en Lorraine pour 1919. Les premiers essais pratiques n'eurent toutefois lieu qu'à partir de 1930 en Union Soviétique et au milieu de la décennie, l'Allemagne s'y intéressa également. Crée en 1965, ce brevet permet aux parachutistes qualifiés de faire des sauts à des altitudes comprises entre 1 200 et 4 000 mètres. Ces sauts sont dits à "ouverture commandée retardée" (SOCR), puisque le déclenchement de l'ouverture du parachute est fait à l'initiative du parachutiste après une phase plus ou moins longue de chute. Il existe un pendent de ce brevet, le brevet de "chuteurs pécialisé", délivré par le CASV, au profit des unités de l'armée de l'air. L'insigne est légèrement différent. 2 620"chuteurs" opérationnels ont été formés jusqu'à présent.

Partager