Lilifolies, spécialiste de l'airsoft et du pistolet à billes
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

PISTOLET MAUSER CAL.7-63 MM DE 1898 METAL ET ABS 32 CM

55,89 EUR
EN STOCK Livraison rapide
Ajouter au Panier
Remise sur quantité
A partir de35102030
Remise2,00%3,00%5,00%6,00%8,00%

Modèle Mauser Cal.7-63 mm de 1898 en métal et bois

VOTRE BOUTIQUE LILIFOLIES VOUS PROPOSE :

PISTOLET MAUSER CAL.7-63 MM DE 1898 METAL ET ABS 32 CM

Fabricant : Denix
Réf : P1024
Matière : Métal et Abs                                    
Matière crosse : Abs
Couleur : Noir et abs
Poids : 1100 g / 1.100 kg
Longueur  totale : 320 mm / 32 cm

Particularités :
Superbe réplique de collection d'un pistolet Mauser Cal.7-63 mm de 1898.
Entièrement en métal et bois pour la crosse.
Crosse ergonomique et grip.
Visée arrière réglable.
Mécanisme fonctionnel mais ne tire aucune munition.

PIECE DE COLLECTION, NE TIRE PAS DE BILLES.

L'avis de Lilifolies : Très beau modèle de reproduction du pistolet Mauser Cal.7-63 mm idéal pour les collectionneurs.     

Nous aimons son réalisme et sa qualité de fabrication.

GARANTIE : 1 AN

Réplique authentique 

ENVOI RAPIDE ET SECURISE LILIFOLIES     

Historique de l'arme d'origine :
Contrairement à ce que son nom semble indiquer, le Mauser C96 ne doit pas sa conception au génie créatif de Paul Mauser. Ce sont les frères Feederle, travaillant pour Paul Mauser, qui travailleront les premiers sur ce pistolet semi automatique original. Fidel Feederle était à l’époque (1894) l’un des plus proches collaborateurs du « patron ». Échaudé par ses échecs passés dans le domaine des armes de poing malgré la conception des modèles C77 et C78 (ce dernier est connu sous le nom de Mauser « zig-zag ») au profit du Reichsrevolver M. 79, M. Mauser n’a pas découvert les travaux déjà avancés sur cette arme avec joie. Sa colère à cette occasion est restée légendaire. Il consentira finalement à participer à la finalisation du projet dont le prototype sera présenté le 15 mars 1895. Parrainé par une personnalité jouissant d’une certaine envergure, l'empereur Guillaume II d'Allemagne en personne, le futur du pistolet Mauser semble radieux. Particulièrement satisfait de sa séance de tir à Potsdam, l'empereur fait d’un Mauser C96 son arme personnelle, car étant victime d'une paralysie totale du muscle de l'épaule gauche et du bras, il pourra malgré tout utiliser l'arme lorsqu'elle est accrochée à son étonnant étui crosse qui permet de la manier avec un seul bras. Cette crosse était fabriquée en bois donc plutôt fragile, ce qui explique que peu de modèles d'origine en disposent encore.

Partager