Lilifolies, spécialiste de l'airsoft et du pistolet à billes
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

PISTOLET NAPOLEON EN BOIS ET METAL ARGENT XVI-XIX SIECLE

31,49 EUR
EN STOCK Livraison rapide
Ajouter au Panier
Remise sur quantité
A partir de35102030
Remise2,00%3,00%5,00%6,00%8,00%

La reproduction du pistolet de Napoléon 1er

VOTRE BOUTIQUE LILIFOLIES VOUS PROPOSE :

PISTOLET NAPOLEON EN BOIS ET METAL ARGENT XVI-XIX SIECLE

Fabricant : Denix
Réf : P1127G
Matière : Métal et Bois                                     
Matière crosse : Bois
Couleur : Argent et bois
Poids : 612 g
Longueur  totale : 390 mm / 39 cm

Particularités :
Superbe réplique de collection d'un pistolet de Napoléon.
Entièrement en métal et bois.
Sur le canon des motifs fleuris sont gravés.
Sur le côté gauche de la crosse un écusson en métal représente le N de Napoléon.
Le mécanisme d'armement est revêtu d'un motif floral.
Mécanisme fonctionnel mais ne tire aucune munition.

PIECE DE COLLECTION, NE TIRE PAS DE BILLES.

L'avis de Lilifolies : Superbe reproduction d'un pistolet du célèbre général de la République Française fait de bois et métal.

Nous aimons son réalisme et sa qualité de fabrication.

GARANTIE : 1 AN

Réplique authentique 

ENVOI RAPIDE ET SECURISE LILIFOLIES     

Histoire de Napoléon :
Napoléon Bonaparte (ou Napoléon Ier), de son nom italien Napoleone di Buonaparte, mais souvent juste appelé Napoléon, est un général et homme d’État français, né le 15 août 1769 à Ajaccio et mort le 5 mai 1821 (à 52 ans) sur l'île de Sainte-Hélène, où il était retenu prisonnier (exilé).
De 1793 à 1799, il est général de la République française et s'illustre dans sa brillante campagne militaire en Italie et la plus glorieuse en Égypte. Par le coup d'État du 18 brumaire an VIII (le 9 novembre 1799), il renverse le gouvernement républicain du Directoire. Le Consulat est le nouveau régime qui succède au Directoire. Bonaparte est nommé Premier consul et met en place un régime politique où il dispose de l'essentiel du pouvoir. Il réforme alors profondément la France, en assurant la domination de la bourgeoisie face aux revendications populaires. Nommé empereur des Français sous le nom de Napoléon Ier (1804-1815), il poursuit la guerre contre les autres pays européens qui veulent éliminer le danger représenté par la France révolutionnaire dont il est le continuateur.
Maître de l'Europe en 1810, sa politique rencontre de nombreuses oppositions, surtout en Espagne, en Allemagne, en Autriche et en Russie, sans compter l'hostilité constante du Royaume-Uni. La campagne de Russie de 1812 est un désastre qui annonce la fin de l'aventure napoléonienne. Il doit abandonner l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et doit, en 1814, défendre la France une nouvelle fois envahie. Vaincu, il abdique en avril 1814. Exilé à l'île d'Elbe, il s'en échappe en mars 1815 et reprend la lutte. La défaite sans appel de Waterloo, le 18 juin 1815, le contraint à une seconde abdication. Les Britanniques l'exilent

Partager